De beaux sites de dragage repérés

Corps

Dimanche 11 juin 2017,

En plus de la sismique multitrace et du sondeur de sédiment, l’Atalante possède également un sondeur multifaisceau qui permet d’avoir une idée très précise de la topographie des fonds marins. Avec ses 432 faisceaux acoustiques générant des ondes de haute fréquence (12 kHz), ce dispositif permet aux scientifiques de dresser des cartes 3D du fond de l’océan. Situé sous la coque du bateau et diffusant les ondes acoustiques sous forme de cône, cet instrument permet de cartographier une zone d’environ 3 à 4 km de large.

Technique du sondeur multifaisceau
Technique du sondeur multifaisceau

Le niveau de détail très important de cet outil permet aux géologues de définir les futurs endroits de dragage (récolte de roche) prévus lors de la troisième partie de la mission. Déjà, de très beaux sites ont été identifiés comme ce relief (baptisé « le château cathare ») dont une partie s’est effondrée révélant l’accès aux couches de roches anciennes.

Site de dragage du "château Cathare"
Site de dragage du "château cathare"

Léo Pierre