Premiers résultats de la campagne GARANTI

Corps

Dimanche 4 juin 2017,

Après une semaine à explorer le nord du bassin de Grenade, l’Atalante a fait cap vers le sud. La récolte des données continue, entrecoupée de changements de route pour éviter les DCP (voir l'article du 30/05) et d’interruptions de tirs dus à la rencontre avec quelques dauphins… Les premières données du Leg1 commencent à révéler leurs secrets. Les réunions s’enchaînent pour en discuter et certaines pistes semblent se dessiner.

L'équipe en réunion
L'équipe scientifique en réunion autour des premiers résultats

 L’équipe dispose à présent de la géométrie globale du substratum (voir Les objectifs de départ) de la région grâce, notamment, aux données de réfraction obtenue lors du Leg 1. Ces données permettent aux géologues de déterminer la nature de la croûte terrestre. L’équipe dispose également d’images provenant de la sismique réflexion (voir L'acquisition des données) qui permettent de mesurer l’épaisseur de la couverture sédimentaire ainsi que les déformations enregistrées par les roches telles que des basculements ou des décalages de couches sédimentaires liés au fonctionnement de failles. L’analyse des données se poursuit afin de préparer la dernière phase (Leg 3) qui consistera à prélever directement des roches le long d’escarpements ciblés.  Cette dernière partie de la campagne GARANTI devrait permettre d’attribuer des âges et de déterminer le type de roches (exemple : calcaire de plateforme, roche volcanique, sédiments …) des couches observées sur les profils sismiques.